Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

last post

Publié le par marcoux

Dalyellup : 7H39 du matin.
Alors que la France somnole sous des temperatures probablement glaciales, nous nous appretons a quitter l'Australie sous un magnifique ciel bleu! Le meme qu'il y a un an...
Et oui, il parait que toutes les bonnes choses ont une fin...
A l'heure du bilan, il n'y aura pas de " j'ai aime/je n'ai pas aime" , puisque nous avons tout pris et tout aprecie!!!
Aucun regret... QUE DU BONHEUR! et l'envie de recommencer.

Une annee de decouvertes, de rencontres, de break, avec la joie immense de pouvoir poser ses valises et juste aprecier... une annee, somme toute, tres riche et inoubliable!
La sensation aussi que dans ce pays, tout est encore possible, envisageable et... qu'il est fait pour nous!!

C'est donc dans l'espoir d'y revenir un jour que nous cloturons ce blog.

A tres bientot donc, Karen, Jake, Sarah, Troy, Karin, Craig, Sandi, Vic, Pete, Caro, Roger,Kerry, Stuart, Nicole, Dirk, tous les enfants et tous les autres, rencontres lors des voyages! Merci pour votre accueil, votre gentillesse et pour avoir partage cette belle experience avec nous.

Merci a vous, lecteurs, pour nous avoir suivis...

Partager cet article
Repost0

Article publié depuis Overblog

Publié le par marcoux



 

Diary of a Karratha Summer (by a Pom)

August 31st
Just got transferred with work into our new home in Karratha, Western Australia now
this is a town that knows how to live!! Beautiful sunny days and warm balmy evenings.
What a place! I watched the sunset from a deck chair on the verandah It was beautiful.
I've finally found my home. I love it here.

September 13th:
Really heating up. Got to 35 today. Not a problem. Live in an air-conditioned home, drive an
air-conditioned car. What a pleasure to see the sun everyday like this. I'm turning into a sun
worshiper.

September 30th:
Had the backyard landscaped with tropical plants today. Lots of palms and rocks.
What a breeze to maintain. No more mowing lawn for me. Another scorcher today, but I love it here.

October 10th
The temperature hasn't been below 35 all week. How do people get used to this kind of heat?
At least today it's kind of windy though. But getting used to the heat is taking longer than I expected.

October 15th
Fell asleep by the pool. Got 3rd degree burns over 60% of my body.
Missed 3 days of work. What a dumb thing to do. I learned my lesson though. Got to respect the
ol' sun in a climate like this.

October 20th
I missed Kitty (our cat) sneaking into the car when I left this morning. By the time I got to the
hot car for lunch, Kitty had died and swollen up to the size of a shopping bag and stank up the
$3,000 leather upholstery. I told the kids that she ran away. The car now smells like Wiskettes
and cat shit. I learned my lesson though. No more pets in this heat.

October 25th
The wind sucks. It feels like a giant fuckin blow dryer!! And it's hot as hell. The home air-conditioner
is on the blink and the AC repairman charged $200 just to drive over and tell me he needed to
order parts.

October 30th
Been sleeping outside by the pool for 3 nights now. Bloody $600,000 house and we can't even go inside.
Why did I ever come here?

November 4th
It's 38 degrees. Finally got the ol' air-conditioner fixed today. It cost $1,500 and gets the temperature down to 25, but the bloody humidity makes the house feel like it's about 30. Stupid repairman.

I hate this stupid fuckin place.

November 8th
If another wise arse cracks, "Hot enough for you today?" I'm going to fuckin throttle him. Fuckin heat!
By the time I get to work the car's radiator was boiling over, my clothes are soakin fuckin wet,
and I smell like baked cat!!

November 9th
Tried to run some messages after work. Wore shorts, and sat on the black leather seats in the ol' car.
I thought my fuckin arse was on fire. I lost 2 layers of flesh and all the hair on the back of my
legs and my fuckin arse. Now my car smells like burnt hair, fried arse, and baked cat.

November 10th
The weather report might as well be a fuckin recording. Hot and sunny. Hot and sunny. Hot and fuckin sunny.
It's been too hot to do anything for 2 damn months and the weatherman says it might really warm up next
week. Doesn't it ever rain in this damn fuckin place? Water rationing will be next, so my $5,000 worth of
palms just might dry up and blow into the fuckin pool. Even the palms can't live in this fuckin heat.

November 14th
Welcome to HELL!!! Temperature got to 41 today. Now the air-conditioner's gone in my car.
The repairman came to fix it and said, "Hot enough for you today?" My wife had to spend the $2,500
mortgage payment to bail my arse out of jail for assaulting the stupid fucker. Fuck Karratha! What kind of
a sick demented fuckin idiot would want to live here?

December 1st

WHAT????? This is the first day of Summer???? You are fuckin kiddin!  

Partager cet article
Repost0

GNOMESVILLE

Publié le par marcoux



Au centre de la Ferguson Valley, s'est installé un petit monde de... gnomes!
Des nains de jardin à perte de vue!!!

Quiconque, désireux de laisser ses marques, peut venir déposer, à Gnomesville, son ou ses petits nains de plastique ou de terre .
La visite au pays des gnomes est rigolote et inattendue...On y trouve toutes sortes de messages! Ces petits personnages ont été posés là, par des gens venus des quatre coins du monde...et personne ne les déloge!

































































Partager cet article
Repost0

CHRISTMAS BREAKFAST ON THE BEACH!

Publié le par marcoux

Encore un grand moment pour nous! très inhabituel...


                                     Les petits et les grands...



















Partager cet article
Repost0

J-15!

Publié le par marcoux

salut,

La quille dans 15 jours!

Vivement le froid, la crise économique, les embouteillages et la vitesse limitée à 70km/h sur le périf.
Nous saturons de ce ciel bleu permanent, de ces plages interminables vides de monde, les dauphins venant nous agacer alors que nous nous baignons paisiblement. Que c'est pénible d'acheter ses légumes à un camionneur au bord de la plage!!
Nous n'en pouvons plus d'attendre 10 minutes pour se voir servir un café, de recevoir un "blueberry muffin" à la place du "apple cinnamon muffin" commandé!!
Les péages nous manquent. Emballer les courses au supermarché aussi.
Nous n'en pouvons plus de slalomer entre les kangourous et les varans! Nous n'en pouvons plus du cri du Kookaboora! Ni de ces satanés perroquets verts.

  Yenamarre!!
























 

 

on rigole!!!!!!!!!!!

Qui pourrait ne pas apprécier  cette douceur de vivre? hein?  Le plus énervé des australiens de l'ouest paraitrait presque mou au plus zen des français!
Rien ne sert de courir ici, tout finit par se faire, tranquillement, dans la meilleur humeur possible. Take it easy brother, grab a beer,  on se croirait presque en jamaïque.
Moralité: nous adorons ce lifestyle!
On a fini par oublier nos wc publics débordant de PQ, les queues aux magasins puisqu'ici il n'y en a pas ( de queue au magasins).
Nous avons découvert les joies du fast food, ce presque kilo et demi de frites vendu au déli du coin pour 4 dollars.
Nous avons découvert le plaisir de vivre au bord de l'eau, en tongs, en short, en teeshirt, 300 jours par an ( presque!).
Nous sommes à deux doigts d'aller faire nos courses pieds nus, comme les locaux. C'est dire si l'intégration a été bonne!!!
Pour ceux qui connaissent le maroc, on ressent la même chose ici. Une sorte de béatitude, permettant au cerveau de se détendre, et à l'esprit de vagabonder.
Probablement parce que, comme au maroc, il n'y a pas beaucoup de pollution visuelle, le nerf optique n'est guère exité: beaucoup de bleu, un peu de noir , du marron et basta. Du ciel, du goudron, du bush, et parfois un kangourou.
Mais surtout parce qu'il y a de la place, de partout . Parce que personne ne vous regarde de travers si vous roulez sur la plage en 4x4. Parce que les gens sont bien élevés, polis, souriants et sympas.
Notre bon Napoléon a eu la bonne idée d'envoyer ses navigateurs ici en premier, pourquoi n'en a-t'il pas gardé un petit morceau? Pas bien visionnaire celui là!!

Bon, profitons a fond de cette dernière quinzaine, en imaginant que ce n'est peut être pas la dernière.
Aller, au boulot, ce soir barbecue à rocky point.


PS: bonne année et bonne santé à tous.



 
























Partager cet article
Repost0

la fin d'une époque!

Publié le par marcoux

La "marcouxmobile" n'est plus!!!!





Non pas que nous l'ayons ratatiné, mais aujourd'hui ,aprés 32000 km de bons et loyaux services, elle a trouvé un nouveau foyer.
malgré sa réputation de véhicule fragile, la "Marcouxmobile" nous aura promené durant 10 mois sans un seul problème.



nous souhaitons donc bon voyage à ces sympathiques toulousins,venus de New degate, pour en prendre les commandes.
 aprés le western australia et le northern territory, le camion va probablement traverser le Nullarbor et aller finir ses jours sur la côte est... Snif!

Partager cet article
Repost0

Noyeux Joël !

Publié le par marcoux




Avec quelques heures d'avance sur vous, nous vous souhaitons un joyeux noël, des ventres bien garnis, et des cadeaux par milliers.

Point de neige à l'horizon ,ici ,malheureusement, le soleil est au beau fixe, la mer un poil trop chaude, et les shorts de rigueur.

Ce sera pour nous un Noël on the beach, entre copains, le 24, suivi d'un petit déjeuner le 25 à Koombana bay, bacon et oeufs au menu, puis d'une "christmas party " chez nos voisins sarah and troy pour déguster le champagne australien(heineken, corona etc), les langoustes de Bunbury et plein d'autres bonnes délicatesses!!!

Une ambiance donc toute particulière pour nous... très différente, un peu surréaliste!! Pablo se demande si le père-Noël va s'y retrouver!!
C'est, en tous cas, bien rigolo et l'occasion de se retrouver sur la plage pour un.....mytique barbecue!!

have fun and MERRY CHRISTMAS!!
the marcouxs

Partager cet article
Repost0

Pêche à la langouste à Dalyellup

Publié le par marcoux


Voici les ingrédients d'une pêche à la langouste réussie:
une belle plage accessible en 4X4, de l'eau bien claire, un ancien récif, un bateau, une bonne équipe de plongeurs, un magnifique ciel bleu, et des langoustes.




D'abord se lever à l'aube, partir à 7h00 du mat afin de bénéficier d'une mer d'huile.
Ensuite  s'équiper au bord de l'eau, en appréciant le beau spectacle et en se disant qu'on est vraiment vernis d'être ici.





Mettre le dinghy à l'eau, cap pleine mer.
Retrouver le bon spot grace à un GPS.
Jeter l'ancre.
Finir de s'équiper, attraper son "snare", le sac à langouste, et se jeter à l'eau.
Descendre 8 ou 9 mètres plus bas, et commencer la traque.

Vous l'aurez compris, le pêre noël m'a entendu, les frères Grico, Troy (notre voisin) et Todd, m'ont invité à les accompagner.
Le spot de pêche est  à quelques kilomètres de Dalyellup.

Nous sommes sortis à deux reprises, samedi et dimanche, aux premières heures de la journée, pendant que les autres finissent leur nuit.
Les deux frangins me charrient un peu samedi, en me disant que le spot du jour s'appelle "sharky".
why "sharky"?
parce qu'on aperçoit des requins! me voila hyper rassuré.
La pêche du jour sera quasi miraculeuse puisque les grico brothers remonteront 10 langoustes durant la petite heure de pêche.
Ce n'est pas vraiment évident pour les attraper. Il faut les localiser, souvent grace à leurs 2 antennes qui dépassent d'une cavité.
Ensuite grace au "snare", sorte de collet monté au bout d'une longue canne, il faut passer le collet derrière la langouste , remonter le long de son corps, et la saisir.
Facile à dire, impossible pour moi à faire. Des que la langouste sent qu'un truc louche se trame, elle disparait dans son trou.

Dimanche nous avons testé un autre spot, je n'ai pas réussi à voir une seule langouste pendant près d'une demi heure, et lorsque finalement nous avons commencé à en voir, les bouteilles étaient vides.
6 langoustes seront remontées (zéro prise pour bibi!)
Une immense raie est passée près de nous, planant doucement, ses gros yeux braqués sur le sac de Troy.
J'ai sué sous la combine pendant quelques minutes en regardant où allait le bestiau.

Même si je n'ai rien réussi à attraper, je suis quand même rentré avec 4 langoustes!!!! + 3 que Troy et Sarah nous ont déja offert.
Ce soir nous allons en tester, au barbecue.
Un grand merci à troy et todd pour ces deux belles sorties!!


PS:
Suite à un mail me traitant d'assassin, il me semble necessaire de clarifier!
Effectivement, pécher la langouste à la bouteille semble être trop facile et pourrait mettre en danger le stock.
Cette pêche  récréative est largement encadrée. La saison de pêche s'étale sur 5 mois, de mi novembre à mi juin. Il faut être en possession d'une licence (on parle des l'année prochaine d'une limite de 24 prises par détenteur de license (actuellement illimitée))
Les prises par pêche sont limitées à 6 langoustes par personne et 12 maxi par bateau.
La "plume" centrale de la queue des langouste doit être retirée sur la bateau afin de la rendre impropre à la vente.
Elles doivent avoir un calibre mini, et pour les femelles ne pas porter d'oeufs. Et enfin elles doivent être conservées complète afin de prouver lors d'une vérification par un ranger, qu'elles font le bon calibre.
Les australiens étant plutôt respectueux des lois,  je ne me fait pas vraiment de soucis pour la langouste de western australia.
En début de saison elles se trouve sur le reef en bord de plage, c'est à dire à peine une centaine de mêtre du rivage.
En corse, il y a déja plus de 20 ans, il fallait descendre les nasses à plus de 100 mêtres de profondeur pour espérer en remonter.






 

Partager cet article
Repost0

padi ou tupperware?

Publié le par marcoux

 

tournée générale!

 

depuis ce dimanche 14h00  j'ai le droit de pratiquer la plongée sous marine grace à une formation express signée padi.

Padi n'est pas un monsieur, mais une grosse grosse boite américaine qui forme à la plongée récréative à travers le monde.

 

 Le stage a commencé lundi soir et devait s'étaler sur la semaine, à raison d'une soirée théorie suivie d'une soirée pratique pour finir avec un week end en mer.

 le programme n'a pas été réellement suivi à la lettre, puisque nous nous sommes avalés 8h00 de théorie lundi/mardi, puis plus rien mercredi/jeudi, pour finir par trois jours successifs en piscine et en mer.

 

Pour la théorie, on révise Archimède,  on apprend les quelques signes nécessaires à une communication, et enfin les règles de sécurité ( trés importantes, puisque notre survi en dépend).

Le principe chez padi, je ne sais pas si c'est pareil avec la formation française, est de plonger avec un "budy", un pote en somme.

Le terme budy revient à tout bout de champs: "budy check", "budy ci", "budy ça". Le budy est donc notre ange gardien et vice et verça.

comme nous n'étions que 4 à la formation, dont un couple, mon budy fut d'office ce jeune à l'air sombre qui ne parlait pas beaucoup durant la théorie.

Je n'étais pas franchement rassuré d'avoir ce gars comme ange gardien!

Mais comme quoi, on ne juge pas un arbre à son écorce (proverbe japonais??), un sourire est apparu sur son visage sitôt qu'il a aperçu son matériel de plongée à la piscine.

Et finalement notre "couple" a trés bien fonctionné. Un trés chic type, passionné de plongée.

 

Je n'ai pas réussi à dormir aprés la  soirée piscine!

Pas moyen de fermer l'oeil, j'avais l'impression d'un étau sur le torse.

Comme on nous enseigne qu'il ne faut jamais retenir sa respiration lors de la remontée à la surface, toute la nuit je me suis demandé si je n'avais pas mis mes poumons à mal lors de la remontée du fond de la piscine à la surface (soit environ 2m). Serais-je victime d'un accident de décompression?

 

Le lendemain c'est la première plongée en mer, en partant de la plage.

Aprés cette nuit désastreuse, je rejoins un peu inquiet  mes camarades de classe.

2 élèves de Perth se sont greffés, ils viennent passer leurs derniers tests en mer.

Nous plongeons à Eagle bay à 80 km de Bunbury, un endroit magnifique. Pour moi le coeur n'y est vraiment pas, les jambes sont lourdes, je n'ai pas une once d'énergie.

Le couple de néo-zelandais qui m'emmène dans leur voiture m'avoue que eux non plus n'ont rien dormi, 4 heures dans la piscine la veille était vraiment trop long.

Bref, je vais résumer, nous passerons environ 2h30 dans l'eau, dont une partie à la surface pour nous éloigner du bord.

Par malchance les 2 plongeurs de perth sont de vrais boulets, et nous passerons presque 1/4 d'heure au fond de l'eau  (à 18°) à les regarder monter et descendre. (afin de se stabiliser dans l'eau on utilise une veste gonflable/dégonflable, qui est reliée à la bouteille d'air. A la surface, elle permet ,une fois gonflée , au plongeur de se déplacer, flotter, etc. Pour s'enfoncer dans l'eau, il faut bien evidemment la dégonfler, mais assez rapidement au fur et à mesure de la descente il faut à nouveau la gonfler progressivement sinon on s'enfonce comme une brique. Nos deux zigotos n'arrêtaient pas de les gonfler/ dégonfler et donc faisaient le yoyo dans l'eau!!!)

 

De retour à la maison j'étais laminé. vidé. kapput! 

Au lit à 8h30!

Par contre la nuit fut parfaite, et ce matin pour la dernière plongée en mer sur une épave j'étais d'une forme olympique.

Nous plongeons donc au large de Bunbury, sur l'épave du Lena.

Les deux néo-zélandais ont déclaré forfait, et notre instructeur se frotte les mains puisqu'il n'aura que 2 élèves.

Ce qui va nous permettre d'expédier les exercices obligatoires en quelques minutes et de passer beaucoup plus de temps à apprécier la plongée.

Et ça a été extraordinaire! La visibilité était parfaite, de la surface nous pouvions parfaitement distinguer le fond, 18 metres plus bas.

Le Lena est un ancien bateau de pêche étranger, appréhendé par les douanes australiennes. 

Il sera coulé à Bunbury (pour la modique somme de 3/4 de million de dollar!) afin de créer un récif artificiel.

J'attends maintenant avec impatience la sortie avec Troy, notre voisin pécheur de langouste.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

SURF CLUB

Publié le par marcoux

La saison de surf  vient de commencer et Louanne n'aurait manqué pour rien au monde l'occasion de s'inscrire au "surf rescue club" de Dalyellup!!

Rendez-vous donc tous les dimanches matins, sur la plage de Dalyellup, en tenue!

Chaque enfant vient se placer derrière le petit panneau correspondant à son âge et écoute les premières instructions du moniteur.

L'entraînement commence par un petit footing sur la plage, puis plusieurs jeux sont organisés sur le sable.

Vient ensuite le temps de se munir de son surf... Quelques simulations au sol avant de s'élancer sur l'eau !

Un zodiac navigue sans arrêt autour des différents groupes, prêt à intervenir en cas de besoin.

Sur la plage, des sauveteurs sont à l'affût et ne perdent pas de vue les enfants.

Les parents, quant à eux, se la coulent douce et papotent , tout en observant leurs bambins!

 

Résultats de la matinée: Louanne se débrouille plutôt bien et prend surtout beaucoup de plaisir!!

 

 

                                                   Rassemblement

 

 

                                            Les surfs sont prêts à l'emploi

 

        

                 Ainsi que le matèriel de sauvetage

     

 

                Le groupe de Louanne

 

                                        Louanne de dos, avec le short blanc

 

 

 

                                Simulation au sol

 

                                          Pablo

 

 

           Un jeune sauveteur

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>